Bâtir des communautés plus saines

Published on February 25, 2020

Un système de soins de santé qui ne fonctionne pas pour les patients, les personnes âgées et les familles est un système de soins de santé qui ne fonctionne tout simplement pas du tout. Votre gouvernement PC prend des mesures pour mettre fin à la médecine de couloir et veiller à ce que tous les Ontariens puissent recevoir les soins appropriés dans un endroit approprié.

Plus tôt cette semaine, Christine Elliott, vice-première ministre, ministre de la Santé et députée provinciale de Newmarket–Aurora, a annoncé le plan du gouvernement du PC pour améliorer le système de soins à domicile et en milieu communautaire en permettant des modèles intégrés et innovateurs grâce à l’introduction du projet de loi 175 (Loi de 2020 pour connecter la population aux services de soins à domicile et en milieu communautaire).

La législation, qui fait partie du plan global du gouvernement du PC pour mettre fin à la médecine de couloir, moderniserait la prestation des soins à domicile et dans la communauté et aiderait à garantir que les patients reçoivent les soins dont ils ont besoin le plus rapidement et le plus facilement possible.

« Nous supprimons les obstacles de longue date qui ont séparé les soins à domicile des soins primaires et, ce faisant, nous permettons une coordination transparente des services aux patients, tout en maintenant et en renforçant les mesures de surveillance et de responsabilisation, a déclaré la ministre Elliott. »

Si elle est adoptée, la nouvelle législation :

  • faciliterait l'accès des gens aux soins à domicile et en milieu communautaire à l'hôpital, en soins primaires ou en milieu communautaire;
  • aiderait les gens à se connecter avec leurs fournisseurs de soins grâce à des dispositifs de vidéoconférence et de surveillance à distance sécurisés;
  • offrirait plus de choix aux personnes ayant des besoins élevés de soins pour obtenir des soins dans de nouveaux milieux communautaires;
  • garderait les gens en meilleure santé à la maison en permettant aux équipes de soins de travailler ensemble pour prendre des décisions et intégrer les soins.