Cadre de réouverture de notre province: étape 1

Published on May 22, 2020

Alors que la tendance dans les cas de COVID-19 diminue, notre gouvernement PC continue de progresser dans la réouverture sûre et progressive de l'économie.

 

Plus tôt cette semaine, nous avons marqué le début de l'étape 1 de la réouverture de l'économie. Notre cadre de réouverture de notre province établit les conditions d'une réouverture progressive et sécuritaire des entreprises, des services et des espaces publics en Ontario, en trois étapes clés. Cela comprend des directives claires et spécifiques au secteur pour les employeurs, avec des mesures pratiques pour les aider à rouvrir en toute sécurité et à assurer la sécurité des travailleurs, des clients et du grand public.

La première étape de la réouverture, qui a commencé le 19 mai 2020, se concentre sur les lieux de travail qui sont bien placés pour adopter des mesures de sécurité au travail et ramener plus de personnes au travail, sans surcharger le transport en commun et d'autres services. Cela comprend, mais sans s'y limiter, les terrains de golf, les commerces de détail avec une entrée sur la rue, toute la construction et les services religieux pour les drive-in uniquement. Pour des informations détaillées sur l'étape 1 du cadre, veuillez visiter le site Web COVID-19 du gouvernement de l'Ontario.

« Nous adoptons une approche prudente, pratique et raisonnable pour redémarrer l'économie, tout en maintenant la santé et la sécurité de la population de l'Ontario comme notre priorité, » a déclaré Rod Phillips, député d'Ajax et ministre des Finances. « Cela permettra à l'Ontario de sortir de cette éclosion avec une voie claire vers la reprise économique qui assure la sécurité et la santé des gens. »

Notre gouvernement PC continuera de prendre des décisions avec la santé et la sécurité de la population de l'Ontario comme priorité absolue, tout en équilibrant les besoins de l'économie et de la société. Malgré ces temps difficiles, nous sommes convaincus que l'Ontario sortira plus forte de cette crise.