Reportez les vacances de mars pour assurer la sécurité des écoles

Published on February 11, 2021

À l'appui de nos efforts collectifs pour assurer la sécurité des écoles, notre gouvernement conservateur reporte le congé de mars aux 12 et 16 avril 2021.

Cette décision a été prise sur les meilleurs conseils du médecin hygiéniste en chef de l’Ontario et des responsables de la santé publique, y compris des consultations avec de nombreux médecins hygiénistes locaux.

Pour être clair, la semaine de relâche est reportée et non annulée. L’Ontario prend cette précaution en se fondant sur les conseils d’experts de la santé, y compris la Table scientifique de la province, et le médecin hygiéniste en chef pour aider à se protéger contre les nouvelles variantes préoccupantes du COVID-19. Pour garder les écoles ouvertes, nous devons les garder exemptes de COVID-19.

Le report de la semaine de relâche sert à limiter les opportunités de rassemblement - tout en réaffirmant la preuve que les écoles sont sûres pour les élèves. En continuant à suivre les conseils de santé publique et en introduisant des mesures de sécurité supplémentaires et davantage de tests, nous soutenons nos efforts collectifs pour empêcher le COVID-19 d'entrer dans nos écoles.

Pour garder les écoles ouvertes, notre gouvernement a institué de nouvelles mesures pour continuer à protéger les élèves et le personnel contre le COVID-19 en classe, notamment:

  • Accès accru à l'échelle de la province à des tests asymptomatiques ciblés pour les étudiants et le personnel;
  • Exigence de masquage obligatoire pour les élèves de la 1re à la 12e année et à l'extérieur où la distance physique ne peut être maintenue;
  • Fourniture de 3,5 millions de masques de haute qualité aux écoles à titre de réserve pour les élèves de la 1re à la 12e année;
  • Des conseils décourageant les élèves et le personnel de se rassembler avant et après l'école; et,
  • Certification temporaire des candidats enseignants éligibles qui devraient obtenir leur diplôme en 2021 pour stabiliser les effectifs.

Ces décisions comme le report du congé de mars - fondées sur les conseils d'experts médicaux - ne sont jamais faciles, mais elles sont nécessaires pour assurer la sécurité des familles ontariennes.